• INFORMATIONS GENERALES

    Yōichi Hiruma

    Yōichi Hiruma (妖一 蛭魔) est le démoniaque capitaine, quaterback, et l'un des fondateurs de l'équipe des Deimon Devil Bats et officie parfois en tant qu'entraîneur et que manager. Hiruma ressemble en tout point à un démon : des oreilles et des dents pointues, un sourire maléfique au lèvres, son apparence ne reflète que sa personnalité. En effet, son comportement lui a valu la réputation dans tout le lycée d'être le plus démoniaque de ses élèves. Pour exemple, Hiruma a l'habitude de se promener à toute heure de la journée avec armes à feu, lance-flamme ou autre bazooka à la main, ce dont il se sert soit pour intimidation, soit pour entraîner d'autres joueurs à courir (en leur tirant dessus), mais aussi pour exprimer sa joie, notamment aux touchdowns de victoire. Mais ce qui fait vraiment le propre d'Hiruma est sa manière d'extorquer tout ce qu'il veut à n'importe qui, au moyen de chantage, sa principale arme étant son carnet de menaces, un petit carnet noir où il rassemble le plus d'informations compromettantes sur tout le monde. Cependant, Hiruma se sert exclusivement de ces moyens pour améliorer le club de football américain, que ce soit pour les locaux du club, le nombre de joueurs de l'équipe, les pom-pom girls ou le matériel d'entraînement. Hiruma a l'habitude de crier très fort "YA-HA !!!" quand il est heureux, mais son tic de langage principal est d'appeler tout le monde par un surnom précédé du mot "Fuckin'" (en anglais dans le texte, "satané" dans la VF), par exemple, il appelle Sena "Fuckin' nabot", Mamori "Fuckin' manager" ou Yukimitsu "Fuckin'chauve. Hiruma fait peur à ses joueurs surtout pour qu'ils donnent le meilleur d'eux-même : un des entraînements qu'il fera subir à Sena est d'être poursuivi par Cerberus (Cerberos dans la VF de l'anime), son chien (qui ressemble plus à un loup qu'à un chien), afin qu'il montre sa réelle vitesse, et il passera effectivement de 5,0 s à 4,2 s aux 40 yards. Les seules personnes n'ayaient pas vraiment peur de Hiruma sont Musashi et Mamori, même si plus tard dans l'histoire, il trouvera finalement de quoi la faire chanter...

    Hiruma est peut-être le personnage le plus passionné de football américain du manga. Même si pendant le match il usera de toutes les stratégies possibles, même les plus tordues (surtout les plus tordues), il possède quand même un honneur et n'utilisera jamais de coups bas, tels que droguer l'équipe adverse, utiliser des dopants ou utiliser son carnet de menaces pour que l'équipe ne joue pas. Les qualités de Hiruma en tant que quaterback ne sont pas à démontrer : rapide, précis, il peut penser jusqu’à 17 tactiques différentes par jeu, selon la situation. À force d'avoir une ligne faite d'amateurs, Hiruma a aussi appris à éviter les sacks avec efficacité. Aussi apte à bloquer et à attraper, Hiruma est un bon joueur à peu près dans tous les domaines. Selon Takami, Hiruma n'avait pas un physique destiné à être quaterback, mais il se força à le devenir à coup d'entraînement. Hiruma sait aussi reconnaître les jeunes talents : tout de suite remarqué la course de Sena, il remarquera aussi le talent à attraper de Monta, en balançant des balles à tous les élèves de grande taille qui croisait qu'il croisait. Malheureusement pour lui, il est dans le même cas que Kurita et Musashi, et ne possède plus qu'une seule année pour gagner le Christmas Bowl, étant en 2e année à Deimon, ce tournoi est donc sa dernière chance.

    Hiruma fait preuve de génie en tant que quaterback ainsi que quand il s'agit d'obtenir ce qu'il veut, cependant, ce ne sont pas là les seuls domaines dans lesquels il excelle. Il semblerait qu'il soit aussi un génie concernant ses études, mais comme seul le football américain l'intéresse vraiment, il ne transparaît pas comme tel. Il est aussi doublé d'un talent de hacker, comme on peut le voir pendant le match contre les Koigahama Cupid, où il déclenche les arrosages automatiques depuis son ordinateur portable, ou pendant l'incident du refus d'Apollo de faire jouer les NASA Alien au Japon, où il diffuse une vidéo se moquant de lui sur internet. À Las Vegas, à la fin la Death March (méthode d'entrainement qui consiste à parcourir 2 000 km en 40 jours), Hiruma montrera aussi qu'il est doué au Blackjack, utilisant une technique de comptage de cartes extrêmement compliquée (un génie).

    Malgré son aspect froid et démoniaque, Hiruma a aussi un côté sensible, que très peu de gens arrivent à voir. Il respecte les gens qui mettent de la volonté dans ce qu'ils font, tels que Yukimitsu, qui malgré le fait qu'il n'ait pas tout à fait réussi le test de la Tokyo Tower, est accepté par Hiruma dans l'équipe. Quand Hiruma veut féliciter un de ses joueurs, il leur donne juste (juste) un coup de pied dans le dos sans rien dire, une manière de l'exprimer que Sena compris très tôt. Les frères Hein-Hein reprendront d'ailleurs ce tic. Hiruma aime aussi taquiner Mamori sur sa manie à manger beaucoup de choux à la crème, signe de complicité entre les deux. Elle est d'ailleurs la seule à comprendre quand Hiruma est fatigué ou blessé, vu qu'il fait tout pour toujours avoir l'air en pleine forme. Ainsi, pendant la Death March, elle comprendra que Hiruma s'est blessé à la jambe à cause de son sac d'arme, puis, arrivés à Las Vegas, qu'il veuille se reposer seul dans sa chambre.

    La passion d'Hiruma pour foot US est du principalement à Kurita qui lui insuflera l'envie de jouer, et de gagner. Toutefois sa vie reste trouble, l'endroit où il loge est inconnu. Bien qu'une fois vu à contre jour, certains spéculent sur le fait que ce soit le lycée, et donc, qu'il y vivrait en permanence. De plus, il ne semble pas avoir de famille. La seule trace d'un parent est un appel de son père juste après le match contre les Bando Spiders, le félicitant. Cependant, Hiruma semble s'être brouillé avec lui, vu qu'il refuse l'appel et qu'il trouve que le terme "père" est inapproprié. Un autre élément majeur de son passé est sa relation conflictuelle avec Agon Kongō des Shinryūji Nagas. En sortant du collège Mao, Hiruma, Kurita et Musashi décidèrent de s'inscrire au lycée Shinryūji, réputé pour leur équipe de football américain, et où Kurita avait été recommandé par son ancien collège pour son talent au foot US. Malheureusement, Agon, détestant les gens étant pistonnés alors qu'ils ne sont pas parfaits, décida de prendre le test d'entrée lui aussi, et est évidemment recruté (en effet Agon est un génie du sport), au détriment de Kurita, qui fut donc forcé de se trouver un autre lycée. Hiruma et Musashi le suivirent. Le seul lycée où Kurita fut pris en prenant le test d'entrée normal fut Deimon (qui reçoit touts les candidat de toutes façons), un lycée sans club. Les trois furent donc obligés de créer un nouveau club et de repartir de zéro. Pendant le match contre les Shinryūji Nagas, au tournoi d'automne, Hiruma prendra finalement sa revanche en humiliant Agon et son équipe, notamment en marquant le dernier touchdown du match, en surclassant Agon en vitesse et en intelligence (vengence).

    Hiruma mâche du chewing-gum en quasi permanence (sans sucre). Il aime le café noir et préfère toujours exploser les portes avec ses pieds plutôt que d'utiliser la poignée. La chose la plus grosse qu'Hiruma n'ait jamais achetée c'est une île entière, mais il a aussi emprunté un hélicoptère, un tank, et, récemment, a fait l'acquisition d'un camion. De toutes les séries du <a-redirect href="http://www.kazeo.com/wiki/Weekly_Shonen_Jump" title="Weekly Shonen Jump"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>Weekly Shonen Jump où des tests de popularité de personnages sont conduits, Hiruma est le seul personnage n'étant pas le héros à se poster en première place quasiment à chaque fois.

    Le nom complet de Hiruma (蛭魔) veut dire démon. Cependant, le Hiru (蛭) d'Hiruma est souvent écrit en katakana, supposant la présence d'un jeu de mot, tout comme Sena, avec un coureur de F1, dans ce cas, Damon Hill (デイモン ヒル) le prénom Damon rappelant à nouveau des influences démoniaques. Son prénom, Yoichi renvoie à Nasu no Yoichi, célèbre samouraï de l'ère Heian. Pourtant il porte le dossard numéro 1, on se serait plutôt attendu à se qu'il porte le dossard numéro 66, chiffre du diable.

    Il fait partie de la dream team établit par les lecteurs dans le volume 23, en tant que quarter-back.

      • Performances :
        • Temps aux 40 yards : 5,1 secondes
        • Développé couché : 75 kg
        • TFP : 35 %
      • Fakes : Hiruma est un expert quand il s'agit d'effectuer une fausse passe, faire semblant de la lancer à un Wide Receiver puis au dernier moment la donner à un Running Back, ou inversement. Le résultat est que la défense se place toujours au mauvais endroit.
      • Devil Bat Laser Bullet : Hiruma lance la balle en l'accompagnant d'une spirale extrêmement condensée, permettant à la balle de partir en ligne droite, et non en arc, avec une précision inégalée.
      • Hail Devil Pass : une Devil Bat Laser Bullet très longue et basse. Dans le vrai football américain, elle est appelée la "Hail Mary Pass" (littéralement, la passe Je vous salue Marie), due à ses très basses, voire miraculeuses, chances d'arriver à destination. Takami la renomme ainsi à cause d'une phrase de Hiruma : "Les démons ne demandent pas de faveurs aux dieux"
      • Stratégies :
        • Wishbone : une formation à 3 running backs. Hiruma peut la passer à un premier running back, faire un fake et la passer à un deuxième, ou courir lui-même avec, les autres protégeant celui qui tient la balle. Seul un quaterback d'excellente qualité peut effectuer cette stratégie, vu qu'il doit quasiment instantanément lire et repérer les failles de la défense adverse. D'un autre côté, le défaut tient dans le fait que l'équipe adverse peut faire exprès de montrer des failles, afin de définir quel running back aura la balle, puis l'arrêter.
        • Shotgun : la même tactique que les Seibu Wild Gunmans. Tous les joueurs pouvant agir en tant que receveurs le font, de sorte que la défense adverse ne sache qui marquer.
      • Langage des signes : Hiruma et Mamori mettent au point un code basé sur le laguage des signes, Hiruma apprendra ce code en quelques secondes, puis brulera le carnet. Sa première phrase codée fut : "En tant que responsable des bonnes mœurs, je veux des choux à la crème", Mamori qui traduisait à voix haute s'énerva aussitôt. Il donne souvent des ordres à Mamori pendant les matchs, comme récemment dans le match contre Ōjō, où il lui donnera les directives à suivre pour la mi-temps.
        • Killer Hornet : 4 runnings backs foncent sur les adversaires, en cachant leurs mains du mieux qu'ils peuvent, afin que les adversaires ignorent qui porte réellement le ballon. Les Démon Devil Bats utilisent cette méthode dans les dernières secondes du match contre Ôjô.

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

     

     


  • Commentaires

    1
    isuzu
    Dimanche 18 Avril 2010 à 21:50
    le père d'hiruma est un ancien champion du japon d'échecs en amateur il s'appelle hiruma yuya il avait un style d'échecs super agressif il penser devenir pro et participer en international mais la différence de niveau énorme la convertie en un style passif il c'est retire et rentrer au pays pratiquement sans avoir rien gagne j'ai trouver ça sur son père dans le tome 36 chapitre 318 quand un adversaire ce renseigne sur la vie de hiruma il trouve des infos sur son père et c'est peut être parce que son père a abandonné et a changer que hiruma lui en veut
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :